Audio guide Office de Tourisme de Beuzeville

L’église Saint-Hélier, dont la partie la plus ancienne remonte au XIIème siècle, est remarquable par la présence de 19 verrières exceptionnelles, réalisées par Monsieur François DECORCHEMONT, maître verrier du siècle dernier.
L’œuvre de François Décorchemont ne se cantonne pas aux vitraux religieux. Des thèmes civils lui ont aussi été commandés, notamment pour le siège d’une grande banque régionale à Evreux ainsi que pour la mairie de Vernon, la mairie de Conches en Ouche, la Chambre de Commerce d’Evreux, le comité régional de Normandie et également des vitraux pour des particuliers, même une enseigne pour une boutique de modiste. On peut admirer son œuvre dans plus de 30 édifices Eurois, mais aussi en Seine-Maritime, dans le Calvados, les Côtes d’Armor, le Cantal et Paris.
Au début de sa carrière, il réalisa des coupes et des statuettes en pâte de verre dont certaines sont actuellement exposées au Musée d’Orsay à Paris. Promu officier de la Légion d’honneur en 1955, élevé à la dignité de l’Ordre des Arts et des Lettres en 1958, il reçoit le prix Jean Revel qui récompense les artistes ayant œuvrés pour l’art en Normandie. Actif jusqu’à la fin de ses jours, François Décorchemont, reste l'un des maîtres verriers français les plus illustres et remarquables. Il s’éteint le 19 février 1971 à l’âge de 91 ans.
La visite guidée iPod Nano
Le visiteur a ainsi la possibilité de vérifier que le commentaire qu'il entend correspond bien au vitrail qu'il peut voir en détail. L'ajout de contenus complémentaires, sous la forme d'images loupe, lui permet également de découvrir le travail de François Décorchemeont . La grande nouveauté de cette approche, est proposée depuis le mois de mai 2008 par l'Office de Tourisme de Beuzeville. Elle permet aux visiteurs de l'église Saint-Hélier d'avoir une nouvelle vision des vitraux, en découvrant l'oeuvre de François Décorchemont par le son et les images mises en scène par la Cie du Théâtre des Trois Gros sur iPod Nano. Ils pourront ainsi découvrir François Décorchemont et son ami en plein travail, en suivant le parcours des visites pour chaque vitrail. Les vitraux de M. François Décorchemont n'auront plus de secrets pour eux !
Création Texte : Thierry Grandcamp - Musique : Gérard Yon - Mise en scène : Joël Lefrançois Trophée Ouest Collectivités Rouen Normandie, Conseil Général de l’Eure, Communautés de Communes...)
#

« Sur les pas des maquisards » Audio Guide

En 2008, à la demande de Jocelyne Parichon, responsable de l’Office du Tourisme de Beuzeville, la Compagnie Théâtre des Trois Gros a mis en espace des visites guidées des vitraux de Décorchemont présents dans l’Eglise St Hellier de Beuzeville. Munis d’un baladeur multimédia, le visiteur est invité à suivre la description sonore et visuelle de chacun des 11 vitraux.
L’Office de Tourisme du Canton de Saint-Georges du Vièvre souhaite reprendre cette idée de départ mais en l’élargissant, afin de développer, l’histoire des Maquisards sur le canton de Saint-Georges du Vièvre, qui est le berceau du Maquis Surcouf.
Il s’agit de reprendre une partie du parcours touristique existant intitulé « Le circuit des maquisards » et d’offrir la possibilité aux visiteurs de le suivre en leur proposant un parcours à la fois visuel, sonore, photographique et vidéo . Le maquis Surcouf, comme les autres, se doit d'avoir une organisation rigoureuse pour une meilleure efficacité.
Chaque résistant doit savoir être polyvalent mais chacun a un rôle bien défini, celui de Flavien Feuillye consistait à transmettre des messages d'une section à une autre. Agent de liaison était un rôle capital, mais extrêmement dangereux.
Sa jeunesse et sa fougue lui ont permis de s'acquitter de cette tâche avec brio… jusqu'à ce funeste jour du 8 juin 1944.
Texte : Thierry Grandcamp - Mise en Espace : Joël Lefrançois - Musique : Gérard Yon - Montage vidéo : Francois Bontemps
Avec les voix de : Nadine Bencivengo - Brigitte Michelot - Jean Francois Maucorps - Marc Heuchel - Olivier Bourdon - Gérard Yon - Thierry Grandcamp - Joel Lefrançois. Merci à MM. Duclos Daniel et René Pesqueux pour leurs archives photographiques